Filtre UV, cela sert-il a quelque chose ?

3.2.3. Contraste et piqué

Le filtre UV promet un meilleur contraste et une meilleure netteté. Mais les objectifs actuels sont déjà traités avec un traitement multi-couches de même nature. L’ajout d’un filtrage supplémentaire ne risque-t-il pas d’avoir aucun effet, ou doit-on s’attendre à une amélioration sensible ? Voici les résultats:


Contraste/Piqué

15mm Ltd 35mm Ltd 50mm F1.4 à F11 50mm F1.4 à F2 50mm F1.4 à F1.4 Total Qualité du piqué
BW MRC F-Pro Slim ** ** ** ** ** 10/15

Légère amélioration du contraste et de la netteté Légère amélioration du contraste et de la netteté



BW MRC F-Pro *** ** ** ** ** 11/15

Amélioration sensible du contraste et de la netteté Légère amélioration du contraste et de la netteté
Légère amélioration du contraste et de la netteté Légère amélioration du contraste et de la netteté
Hoya UV(0) Std ** * ** * * 7/15

Amélioration sensible du contraste et de la netteté Perte de contraste et de netteté
Perte de contraste et de netteté Perte de contraste et de netteté
Hoya UV(0) Super-SMC ** ** ** ** * 9/15





Perte de contraste et de netteté
Hama HTMC-HR ** ** ** ** ** 10/15







Hoya UV(0) Super Pro1 *** ** ** ** ** 11/15

Légère amélioration du contraste et de la netteté




Ici le plus constant et le meilleur est le B+W MRC F-Pro, talonné de près par le Hoya Super Pro1. Ces 2 là, assure un excellent piqué quelque soit l’objectif et le diaphragme utilisé lors de ces tests. Aucune dégradation visible, et une amélioration du piqué est souvent constatée. Le B+W MRC F-Pro slim et le Hama HTMC-HR, s’ils n’améliorent rien, dans tous les cas, ils ne dégradent rien non plus ! Seuls les Hoya UV(0) Standard et Super-SMC peuvent dégradé légèrement le piqué.

Mais on peut aussi rajouter les constats suivants:

  • Il semblerait que le 15mm Ltd gagne à être utilisé avec un filtre UV (de qualité). C’est pourtant une fabrication moderne, haut de gamme, qui en théorie ne requiert pas nécessairement ce genre de filtre.
  • Le gain ou la perte est variable en fonction de l’optique mais que ce soit le FA conçu pour l’argentique ou un DA plus moderne et conçu pour le numérique, la différence de résultat est faible.
  • Un filtre UV « normal » ne devrait avoir aucun impact sur le piqué. Les situations de tests étant extrêmes avec des flares massifs (visibles dans le viseur), et malgré cela, seulement 6 fois sur 30, j’ai pu constater un écart notable. En admettant que seul 1% des expositions sont des cas limites, un filtre UV « moyen » devrait avoir un impact sur négatif sur 0,13% des photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *