Pensées vagabondes… 97. La traversée du Grand Fleuve (ter)


Blogging, Pensées vagabondes... / vendredi, juillet 28th, 2017

La licorne observait sur la terre les hommes qui construisaient des ponts pour traverser le Grand Fleuve.

Sur le rivage, un homme ne construisit pas de pont. Il passa sa vie entière à planter et arroser des arbres de toutes espèces. Il nourrissait sa nombreuse famille avec les fruits qu’il cueillait en leurs saisons et chauffait ses tentes avec le bois mort. Les autres hommes se demandaient s’il voulait construire un pont qui soit fait uniquement de troncs et de planches. Chacun spéculait sur le plan de l’ouvrage et raillait par avance son peu de tenue dans le temps.

Vers la fin de sa vie, l’homme construisit une grande barque dans laquelle il fit monter toute sa famille et toutes les bêtes de la terre pour traverser le grand fleuve. Et il revint pour chercher d’autres familles et les faire traverser lors d’un second voyage.

Mais les hommes, montrant avec fierté les fondations des ponts qu’ils construisaient, refusèrent de montrer dans la barque, prétextant que les planches en avaient été souillées par ces animaux qu’ils appelaient impurs.

 

Philippe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *