Pensées vagabondes… 15. Le sapin, pas de Noël

Les apparences des uns ne sont pas celles des autres!

Un sapin, vers Noël, se lamentait : il n’avait pas les boules. Il aurait voulu se faire enguirlander, comme ses frères dans la ville, et pouvoir veiller sur les cadeaux posés à son pied. Mais, disait-il, je suis trop moche, mes aiguilles sont ternes, on m’a dédaigné.

Un pinson sans rire répondit : Mon beau sapin, cesse de te lamenter. Ces appeaux, décors et guirlandes ne sont rien. J’ai entendu tes frères dans la ville. Ils se plaignent, eux aussi et trouvent leur vie vile. Au pied, au lieu de perles et bijoux, ils voudraient comme toi avoir des
racines !

 

Philippe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *